DROH!ME MELTING PARK : Session « Info ou Intox » ?

DROH!ME MELTING PARK : Session « Info ou Intox » ?

Dossier de presse – Mai 2016

Info - Intox 

 

Ce projet aboutira à développer sur le site une sorte de Disneyland --> INTOX

  • Disneyland accueille 4 millions de visiteurs par an. DROH!ME accueille à ce jour près de 100.000 visiteurs par an. Ce nombre devra progressivement augmenter pour atteindre 200 à 250.000 visiteurs en 2018.
  • La raison d’être de DROH!ME Melting Park est de valoriser la nature et la biodiversité à Bruxelles en proposant des activités récréatives et ludiques organisées autour de 5 thématiques dans un cadre patrimonial exceptionnel: nature, sport, culture, éducation et détente.

L’accès au site restera gratuit --> INFO

  • En effet, DROH!ME Melting Park restera accessible gratuitement aux promeneurs, aux joggeurs, aux familles, aux écoles, … . Le site ne sera pas clôturé.
  • La nouvelle plaine de jeux régionale développée en partenariat avec Bruxelles Environnement sera également entièrement gratuite. D’autres installations seront d’accès libre : espaces verts, les zones de détentes et de jeux autour de l’anneau, terrains multisport, ….
  • Le projet prévoit des activités payantes : la patinoire, le mini-golf, les installations de fitness extérieures. Un pass permettra d’accéder au belvédère, au parcours des cimes et aux installations sportives payantes pour une somme forfaitaire adaptée.

 

L’objectif est d’ouvrir le site au secteur hôtelier, voire même d’y introduire du logement permanent via une filiale immobilière --> INTOX 

  • Il n’y a aucun hôtel prévu dans le projet DROH ! ME
  • Les statuts de la société DROH!ME  ne prévoient aucun développement de projet de ce type.
  • L’unique logement prévu dans le réaménagement du site est celui du concierge au 2ème étage de l’ancienne maison forestière.

 

DROH!ME attend plus de 200.000 visiteurs par an  et plus de 124 événements par an -> INFO

  • Le business plan prévoit l’organisation de 124 évènements payants par an.
  • Le business plan stipule que plus de la moitié de ces activités  seront « indoor ». Sont visés par exemple : des locations de salle, des cours donnés en intérieur (cuisine, yoga, éducation nature,...), des expositions,…  Une cinquantaine d’entre eux se dérouleront en extérieur dont des expositions paysagères, des compétitions de joggings, …  
  • Les impacts de ces activités seront limités par le permis d’environnement qui précisera les normes de bruit, de luminosité, de rejet des eaux, etc … à respecter.
  • DROH!ME accueille à ce jour près de 100.000 visiteurs par an. Ce nombre devra accroitre progressivement pour atteindre 200 à 250.000 visiteurs en 2018. A titre de comparaison, la piscine d’Uccle accueille aujourd’hui 350.000 visiteurs annuels.

 

-Le golf sera amputé de plus de 1/3 de sa surface  --> INTOX

  • Le projet maintient le golf 9 trous et intègre cette activité phare du site dans le pôle sport du projet. Il sera redessiné en 2017 par un architecte spécialisé en concertation avec le club de golf. Sa superficie est légèrement réduite (20 %) pour permettre conformément au cahier des charges de développer une zone multisport et une plaine de jeux.

 

Il n’existe pas d’alternative à la voiture --> INTOX

  • Cette affirmation reflète une vision passéiste de la mobilité. Selon l’étude d’Espace Mobilité, les habitudes en terme de mobilité vont petit à petit évoluer et tendre vers une diminution progressive de l’utilisation de la voiture.
  • Tenant  compte des profils des utilisateurs futurs du parc, DROH!ME Melting Park met d’ores et déjà en place une politique volontariste visant à stimuler l’utilisation des transports en commun et autres modes de déplacements alternatifs à la voiture. Le parking actuel prévoit à ce jour de nombreuses places de vélos.
  • DROH!ME Melting Park étudie un plan de mobilité. Les contacts avec la STIB et Bruxelles-mobilité, en cours, aboutiront à des avancées concrètes (augmentation de la fréquence du tram 94, tracé de la nouvelle ligne de bus desservant le site,  navettes…).  Par ailleurs, le site est accessible via deux gares SNCB. Des discussions sont en cours avec Villo, zencar et Cambio pour proposer des stations sur le site de l’hippodrome au profit de ses usagers et de l’ensemble du quartier. 
  • Une communication et une politique tarifaire seront mises en place pour favoriser les déplacements hors voiture individuelle (plan d’accessibilité, ticket STIB combiné aux activités, places co-voitureurs, affichage dynamique des horaires STIB, SNCB et TEC,…)

 

Ce projet aboutira à développer sur le site une sorte de Heyzel du Sud de Bruxelles --> INTOX

  • Ni la superficie du site de l’ancien hippodrome (32 Ha), ni sa configuration (présence de zones boisées et d’un golf), ni sa situation en zone Natura 2000 ne peuvent permettre une exploitation telle que celle du plateau du Heyzel. En effet, le Heyzel propose sur 67 Ha des grands équipements tels que des palais d'expositions, un stade national de football, le planétarium, un multiplex de cinéma... DROH!ME Melting Park prévoit comme uniques constructions : la maison de la Forêt et le Belvédère des Cimes. Ces deux constructions seront en bois et respecteront les principes d’écoconstruction. Une extension est également prévue pour le restaurant locavore.

 

 

 

 

La rentabilité du projet dépend des événements organisés sur le siteà INTOX

  • La rentabilité du projet se base sur les revenus du pôle HORECA (restaurant et brasserie), les activités payantes, les locations ainsi que le golf.

Réflexe Nimby ?

Au vu de l’énumération des rumeurs, DROH!ME se pose des questions. Ce type de rumeurs infondées et contenant parfois des éléments contradictoires ne s’apparente-t-il pas à un phénomène NIMBY assez classique dans ce genre de projets ?

Comme dans tout processus de développement urbain, le démarrage en 2015 des travaux de revalorisation du site a suscité questionnements et inquiétudes auprès d’une partie de la population bruxelloise.  Cette effervescence a suscité l’intérêt de METROLAB BRUSSELS. METROLAB BRUSSELS est un laboratoire inter-universitaire (UCL-ULB) et inter-disciplinaire de recherche urbaine appliquée et impliquée, qui étudie la qualité et la pertinence des projets Feder dans le but d’en favoriser l’ancrage. Dans le cadre du projet DRO!HME, différents chercheurs du Metrolab se sont récemment lancés dans une enquête autour de quelques dimensions du projet, notamment celle concernant les controverses publiques liées à sa réalisation. Les premiers résultats de l’étude seront consultables dès le mois de juin.

Outre les rumeurs relatives au contenu du projet, les opposants de DRO!HME  n’hésitent pas à faire des procès d’intention à DRO!HME tels que « Les études d'impact et de concertation publique préalable prévues par la règlementation européenne et par la loi de 2006 ne seront vraisemblablement pas effectuées ».

Or, dans un souci de transparence et d’ouverture, les représentants de DRO!HME Melting Park ont entamé dès les prémices du projet un processus de consultation et d’information avec toutes les parties prenantes, tant publiques, associatives que privées (entreprises et riverains). Concernant les riverains en particulier, Drohme a rencontré les représentants des comités de quartier et associations concernées dès mars 2015. En mai 2015, Drohme a organisé une après-midi de présentation du projet, combinée à une visite du site. Cette initiative a été suivie de nouveaux contacts notamment lors de la fête de la Pomme en octobre dernier et via la distribution de folders d'information (la DROH!ME gazette) dans le quartier.

En parallèle de la demande de permis et de l’enquête publique,  DRO!HME a intensifié la concertation proactive envers les riverains et le public en organisant le 21 mars 2016, une soirée d’information concernant la demande de permis et le projet DROH!ME Melting Park. Suite à cette soirée, DROH!ME a mis en place trois groupes thématiques sur base des questions récoltées le 21 :

  • le 6 juin : Nature & Environnement
  • le 26 septembre : Programmation & Public cible
  • le 24 octobre : Mobilité & accessibilité
  • En janvier 2017,  les conclusions de l’étude d’incidence et des groupes thématiques seront présentées au public lors d’une soirée d’information

Pour terminer, rappelons que les activités organisées tant pour les associations et privés que pour les entreprises dans le chapiteau n’ont donné lieu à aucune nuisance ni plainte, en matière de bruit et de mobilité. Notons également que les Amis de DRO!HME (friends @ Droh !me ) réunissent à ce jour plus de 500 personnes désireuses de promouvoir une nouvelle vie pour l’hippodrome d’Uccle - Boitsfort.

Conclusion

L’hippodrome d’Uccle -  Boistfort a joué pendant plus d’un siècle un rôle social et récréatif important pour les amateurs de courses hippiques, de balades en forêt ou d’autres divertissements culturels ou sportifs.

Dans le contexte du boom démographique attendu en Région bruxelloise, DROH!ME Melting Park occupe une place de premier plan. En rouvrant les portes de l’hippodrome, DROH!ME Melting Park permet aux Bruxellois de se réapproprier ce magnifique espace vert, assaini et situé à la lisière de la ville et de la forêt. Grâce à son patrimoine naturel et à sa programmation centrée sur la nature, le projet constituera la nouvelle bulle d’air de Bruxelles. La Région bruxelloise a amorcé une réflexion relative aux aires de jeux et de sport. Amorties, certaines d’entre elles doivent être, sinon remplacées, restaurées. DROH!ME Melting Park proposera dès 2018 une plaine de jeux d’envergure régionale, diversifiée, originale, entièrement gratuite et développée en partenariat avec Bruxelles Environnement autour des thèmes de l’aventure, de la nature et du sport pour répondre aux besoins des familles, des grands enfants (10-12 ans) et des enfants handicapés.

DROH!ME Melting Park a un rôle important à jouer pour faire de Bruxelles une ville verte et conviviale ouverte à tous, exemplaire dans son développement et visionnaire dans son offre. La réalisation des promesses de DROH!ME Melting Park sera un exemple de partenariat public-privé et la preuve que l’optimisme, combiné à l’audace, la volonté de chacun et à la pugnacité permet d’avancer et de développer un projet qui répond aux besoins de la Région et ses habitants, porteur pour tous et déterminant pour le rayonnement international de Bruxelles.

Pour plus d’informations

Michel Culot/Donatienne Wahl                                                                                             
Droh!me Invest                                                                                                                            
Tel          02 6130909                                                                                                                      
Mail       MCulot@vo-group.be;

DWahl@Droh!me.be                                                                                                                 

Nathalie Zalcman
Voice
Tel          0475797701
Mail      ns@forum-communication.be

 

A propos de DROHME Park

Laissé à l’abandon pendant plus d’une vingtaine d’années, le site classé de l’Hippodrome d’Uccle-Boitsfort retrouve son effervescence d’antan grâce à DROHME, la Région Bruxelles-Capitale et le fonds européen FEDER. 

Depuis 2014, le parc est de plus en plus beau et accueillant, pour le plus grand plaisir des promeneur.se.s, joggeur.se.s, cavalier.ère.s et cyclistes qui redécouvrent ce lieu magique. 

DROHME est un parc vivant, plein d’histoires et imaginé pour encourager toutes les rencontres. Ouvert à toutes et tous, il propose régulièrement des activités. Aujourd’hui, vous pouvez déjà vous promener, vous entrainer à la course ou au jogging sur l’ancien anneau de course, vous restaurer et exercer votre swing sur le green du Brussels DROHME Golf Club ! 


DROHME Park
Chaussée de La Hulpe 53A – B-1180 BRUXELLES